Terminus Lyon Eurexpo (suite).

Poursuivons, si vous le voulez bien, notre flânerie dans les allées du 41e Salon Époquauto organisé de main de Maître par le Club des 3A. Une édition qui est la plus vaste jamais organisée; cela se remarque dans les allées: on y circule aisément.

 

Citroën Rosalie 15 “Speedster”Jean Daninos 1933

Une reconstruction totale (2013-19) d’un prototype dessiné par Jean Daninos en 1933, assemblé chez Figoni à Boulogne sur Seine (S&O)

La monoplace Jean Gali (1948) à moteur de Traction réalésé à 2,2l. L’auto a couru à Cadours, Bordeaux, Marseille, Montauban dans les années 50.

A gauche, spyder Porsche 550 construit chez Marcadier en 1976. A droite, un autre ,configuration Carrera Panamericana pour Hans Herrmann. Les 2 étaient à vendre…,

Chez Autodiva, l’ami Gérard Gamand présente une Crosslé 32F 1977. A son volant, Nigel Mansell remporta 27 des 40 courses du championnat de F.Ford et sera sacré champion du monde  F1 en 1992.

Maserati 6CM (n°1541), 6Cyl., 1500cc, 155CV, bv 4, 220 km/h. La carrosserie  en aluminium, est formée chez Fantuzzi. Auto  pilotée par Luigi Villoresi en 1937.

La voiture de Spirou, la Honda S800. Elle a tout d’une grande, sauf sa taille: longueur = 3,33m.
Production: 1966-1970.

Delahaye 163B (1948) carrossé en cochonnière à 2 étages. Moteur Delahaye 3,5l 6 cyl. Il transportait les porcs entre Paris et Marseille à près de 80km/h. Venu au Salon par la route !

Charmant autocar Renault Galion à moteur de Frégate monté chez Heuliez (1963), 24 places assises. A l’origine, il appartenait à l’Armée Française.

Notre visite virtuelle s’achève avec l’hommage du Salon à Antoine de Saint-Exupéry qui aimait aussi les automobiles. Voyez cette De Soto 1937 semblable à la sienne. Remerciements à nos lecteurs et à l’année prochaine, les 6-7-8 novembre 2020 !
Texte et photos©RVR