22, v’la le Monte Carlo ! (2)

Comme d’habitude, les discussions allaient bon train au départ quant aux prévisions météorologiques. Tous rêvaient de neige et de poudre blanche … Tous seront « très bien » servis ! De mémoire, jamais un RMCH n’aura connu de telles conditions climatiques et au final 4 Zones de Régularité devront être annulées. Un record ! De la Burle, ce fameux vent soufflant en Ardèche aux risques d’avalanche, la Direction de Course préférait sagement court-circuiter ces difficultés et éviter ainsi un trop grand nombre d’équipages en détresse …

A ce petit jeu, c’est donc la R8 Major « Gordinisée » de Michel Badosa et Mogens Reidl qui l’emportera en ayant mené, et là encore cela ne s’était jamais vu, le rallye du début à la fin. 1° victoire d’une Renault également, 1° victoire d’un Français sur une voiture française … bref, cette édition aura été marquée des couleurs Bleu Blanc Rouge. La Marseillaise jouée en l’honneur des vainqueurs clôturera lors de la soirée de gala, et comme le veut la tradition, ce 22° RMCH.

Et Le Rendez-Vous de la Reine ? 3 voitures retenaient toute notre attention = les 2 Alpine A110 et A310 ( N° 185 et 191) couvées par Gégé et l’Alfasud Ti (N°157) d’Yves Thirouin, aperçue lors du 10° anniversaire. Deux sur trois rallieront le port de Monaco le mercredi matin à l’aube. L’Alfa en 104° position, l’A110 en 170°. L’A 310 abandonnera malheureusement le mardi sur la route de Monaco.

Au final, seulement 238 voitures seront classées pour ce qui restera sûrement un des plus difficile RMCH de toute l’histoire de la compétition.