Variomatic en course

F1 Brab  BraF3
Jack BRABHAM au réglage.

La transmission automatique par courroies dite”Variomatic” semblait réservée à de légères automobiles urbaines. Le système inspira quelques constructeurs de petites monoplaces de Formule 3 très répandues pendant les swinging sixties.

tecno-daf_variomatic_goodwood_2011  1968_Tecno-DAF_Beckwith

Tecno-Daf à Goodwood, 2011 ______________ Tecno-Daf, Mike BECKWITH 1968

 

1965, le batave Rob SLOTEMAKER accéda à la 7e place du GP de Monaco 1965 au volant de  sa Formule 3 Alexis-Daf.    1966, Jack BRABHAM himself, supervisa le montage d’une Brabham-Daf BT18 A pour Mike BECKWITH qui  engrangea 2 victoires sur 16 courses. Durant la saison 1968, le “Racing Team Holland” engagea 2 Tecno-Daf F3 pour Gijs Van LENNEP et l’inusable BECKWITH qui maîtrisait bien le Variomatic. La puissance des voitures sans cesse croissante signa la fin de l’expérience, les problèmes de patinage ne trouvant pas de solution.

1967_xxx-Daf_Beckwith
Mike  BECKWITH  Alexis-Daf 1967