Roland GARROS, la Demoiselle et Black Bess

DSC07590

Ingénieur HEC né en 1888, Roland Garros commence sa carrière quelques années avant le premier conflit mondial comme Agent des Automobiles Grégoire à Paris.

Passionné d’aviation il se forme au pilotage de la « Demoiselle » de Santos Dumont.

L’AVIATEUR : il enchaine bientôt courses et meetings aériens en France, aux USA et en Amérique du Sud, lie amitié avec Charles Voisin, Jules Védrines, Eugène Gilbert et tant d’autres et devient très populaire. Il bat des records, notamment d’altitude et le 23 septembre 1913 il est le premier à traverser la Méditerranée.

La BUGATTI 18 : Lié d’amitié avec Ettore Bugatti il achète à cette période le premier châssis, n° 474, de la Bugatti type 18. C’est une 4 cylindres, de 5 litres à course longue et trois soupapes par cylindre et avec transmission par chaine. Roland Garros doit à sa célébrité et son amitié avec le constructeur le fait que les sept Bugatti 18 construites porteront son nom .

Sa Bugatti Garros surnommée « Black Bess » a survécu en Grande Bretagne.

 

Bugatti Garros type 18

Elle nous a été présentée à RETROMOBILE 2013

DSC07593 DSC07601

EPILOGUE : Roland Garros meurt en combat aérien à 30 ans, en 1918.

Roland Garros

Le Stade ROLAND GARROS : Ultime hommage, son ami Emile Lesieur, président du stade Français dont Roland Garros était adhérent, obtient en 1927 que le stade de Tennis construit à Paris pour accueillir la Coupe Davis porte son nom : c’est l’époque des succès des «  Mousquetaires ».

Chaque année depuis s’y déroulent les Internationaux de Tennis de Paris