Quand la Reine d’Angleterre se déplaçait en voiture française

C’était avant le BREXIT !

Quand le reine d’Angleterre ne conduit pas elle-même

queen-land-rover-0418-restricted-super-169

et à l’occasion de ses nombreux déplacements internationaux, elle utilise des autos prestigieuses et d’autres moins.

« The Queen » s’est rendue à cinq reprises dans notre pays .

Avril 1957 : à l’invitation du Président Coty, Elisabeth II est accueillie pour la première fois à Paris.

Elle remonte les Champs Elysées dans la Citroën 15 découvrable Chapron.

La 15 carrosserie Chapron de l’ Elysée

15 chapron elysee

et la Frégate cabrio lors de la visite à Flins:

Fregate reine

Elle visitera pendant son séjour en France, Versailles puis… les Usines Renault de Flins (dur métier que celui de Reine) assise dans un Cabriolet Frégate bicolore ; elle y recevra en cadeau une Dauphine ( un comble pour une reine !) : qu’est devenue cette voiture ?

162858988

Mai 1972 :

La Reine est accueillie à Paris par Georges Pompidou aux côtés duquel elle fait un bout de chemin dans la toute récente et somptueuse Citroen SM 4 portes découvrable Chapron.

SM reine

Son voyage se poursuit en Provence, dans la Vallée du Rhône et en Avignon 

img063

où la Simca Présidence de l’ Elysée à moteur V8, qui a déjà plus de dix ans d’âge, a des vapeurs: elle a royalement pété une durite en Avignon ! La chaleur sans doute … Dur climat pour les anciennes !

Vingt ans plus tard, en 1992, elle utilisera à nouveau la SM avec laquelle Elisabeth II descendra les Champs Elysées et découvrira Bordeaux aux côtés de Jacques Chaban-Delmas, le 11 juin 1992.

la-reine-a-parcouru-la-ville-dans-une-voiture-decapotable-en_1858811_1200x800

2014 : On l’apercevra enfin, sous la présidence actuelle, dans une Renault Vel Satis blindée.

Velsatis reine

SM Chapron et Vel Satis Renault: deux conceptions bien différentes, deux époques bien différentes, deux présidents bien différents..

Citroën, Renault, Simca, on le voit , pas de PEUGEOT pour la Reine .

Devra-t-on attendre la prochaine visite en France de la souveraine pour la voir installée dans la 607 Paladine découvrable de l’ Elysée ?

Peut-être pour son centenaire en 2026 !

.