Les voitures suiveuses du TOUR de FRANCE n’ont pas toujours été des ŠKODA

tour1

Savez-vous que le premier Tour de France a été organisé en 1903 par le Journal… l’AUTO ?

les voitures suiveuses apparaîtront au fil des années, apportant aux coureurs les désagréments que l’on imagine sur des routes pas toutes goudronnées.

Dans l’entre deux guerres, la situation s’améliore peu à peu et de nombreuses marques se partagent le parc automobile à l’image de ces Peugeot, Citroën ou Hotchkiss , entre autres.

tour2

Au lendemain du deuxième conflit les Jeep servent souvent de véhicules d’assistance; les téléspectateurs anciens se souviendront peut-être de l’accident mortel d’un reporter célèbre dont la voiture fit une sortie de route. Hotchkiss fournit également à la direction de course d’enviables cabriolets.

tour3

Le parc automobile du Tour s’enrichit peu à peu, participant à la surveillance et l’assistance des coureurs mais aussi vecteur de publicité et d’information par ce qu’on n’appelait pas encore les médias.

Dans les années 50 c’est le triomphe des Peugeot 203, avec des modèles transformés sur commande en Torpédo.

tour4

Puis apparaissent quelques 403

tour5

et surtout de nombreuses 404 berlines normales ou modifiées, voire quelques cabriolets.

tour6

On apercevra plus tard des 504, puis le Directeur de course en 604 .

Plus inattendu, Renault qui escortera le Tour 1956 avec un exemplaire de son exceptionnel Cabriolet Frégate Ondine* dessiné et réalisé par le carrossier suisse Ghia.

tour7

* (voir la revue Rétroviseur de Juillet -Août 2016)

Et SIMCA dont un cabriolet Weekend a été photographié en fâcheuse posture au Tour 58.

tour8

Enfin comment ne pas citer la flamboyante Yvette Horner assurant avec son accordéon la sonorisation de la caravane, perchée sur le toit d’une15 Citroën ou d’un rare Coupé Vedette comme ici au tour 1953.

tour9 tour91

Et tout cela sans parler de la Caravane publicitaire : elle précède les coureurs et a donné lieu à des réalisations de véhicules surprenants dont certains ont traversé les décennies, comme ceux-ci photographiés au Tour de Bretagne 2010 à côté d’ un Cabriolet bien connu des participants au « Rendez-vous de la Reine » du 3ème dimanche du mois à Rambouillet.

tour94