Cassoulet et Cabriolet

changer-de-vie-en-quelques-lettres-copie

Le cassoulet du déjeuner du 97ème Rendez-Vous de la Reine du 20 novembre évoque un sujet épineux chez les tractionnistes.

cassoulet-2  et  cab_7_11

Comme nous le dit souvent Pascal (PVA), à part quelques roadsters d’usine, CITROËN n’a pas véritablement produit de cabriolet à partir de la TRACTION.

« Devant les difficultés que présentaient l’allongement et le renforcement de la coque, nous avons dû renoncer », explique Jean Daninos dans ses mémoires.

image88501Cette photo montre une avant-série de roadster 11A dans la cour de Javel.

Les cabriolets et coupés ont été réalisés par les Ateliers de construction de Bécon, la Carrosserie Clabot, Joanny et Bréal, Girard, Monceau et Truchot, Renard et Bec, Robert Radar, les Etablissements TTT, Villette, Waters, Langenthal, Worblaufen, Ghia…

Dans les années 70 la cote des cabriolets Traction a commencé à s’envoler.

La tentation est alors grande de transformer des berlines en cabriolets.

Dans le sud de la France, un certain M. Cassoulet s’en fait même une spécialité.

Ces “évocations” reviennent bien moins cher qu’une restauration.

Certains ont crié à la provocation, car pour parvenir à ce résultat, il faut sacrifier des berlines saines.

1955_c10La faillite de cet artisan n’empêche pas quelques carrossiers de produire des répliques et des kits servant à modifier une berline en cabriolet.

Sur son site consacré à la Traction, Jérôme Collignon estime qu’entre 1980 et 1990, une centaine de cabriolets non authentiques mais plus ou moins vendus pour vrais ont été construits.

img759Si on vous propose un authentique cabriolet issu de la Traction 22 V8, soyez méfiant !