Morges 2018 (2)

 

Comme chaque année, le meeting de Morges sur le lac Léman regorge de modèles originaux, exotiques voire surprenants. Cela m’amène à revenir sur cette journée du samedi 6 octobre 2018.
D’abord la marque MG chère à de nombreux Reinistes, avec une sublime NE à compresseur (1934), ci- dessus.
____________________________________________________________________________________________

Encore MG avec le racer usine « Brooklands » Double Twelve 12/12 1930. C’est le n°5 sur 8 construits sachant que 3 existent toujours. La visiteuse semble intriguée par un instrument destiné au mécanicien. Il s’agit d’un boulier qui permettait de compter les tours de circuit. Par exemple sur le banking de Brooklands !

   


____________________________________________________________________________________________

Voyez cette mignonne Austin Seven gréée en torpedo. Le moteur de 747cc produit 10,5 CV ! Cette voiture a été mise en circulation le 1er juillet 1932 à Colombo (Sri-Lanka*) où elle vécut jusqu’en 1977 avant de revenir en Europe. (* L’île de Ceylan fut colonie anglaise de 1802 à 1948.)

  ____________________________________________________________________________________________

A l’honneur cette année: Aston-Martin. Fleuron de la marque en compétition, cette DBR1 nous remémore la fameuse victoire de Carroll SHELBY et Roy SALVADORI aux 24 Heures du Mans 1959 sur la voiture #5 du David Brown Racing, 323 tours avalés à 181,163 km/h de moyenne. On oublie toujours les deuxièmes, Paul FRERE et Maurice TRINTIGNANT sur la DBR1 sister car #6 à 1 tour des vainqueurs. Voilà qui méritait d’être rappelé !
   


____________________________________________________________________________________________

Enfin, restons dans le haut de gamme avec une désirable Bristol 403. Son moteur de 1971cc né BMW la propulse à plus de 165 km/h, une performance pour l’époque ! (Production: 300 exemplaires, 1953/54).
  

Pour voir d’autres images de Morges :
http://lotus16.forumactif.org/t1637-morges-swiss-classic-british-car-meeting-le-6-octobre-2018